Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.
Partagez cette page
  • IMG_2497.JPG
  • IMG_2498.JPG
  • IMG_2499.JPG

Sentiers et randonnées

Le Circuit des canaux Livronnais

Témoins d’un passé laborieux surprenant d’ingéniosité et de créativité…

canaux2.jpg

Un parcours de 6 kms au fil de l'eau (2h30 environ de marche douce) et des panneaux thématiques permettent à chacun de découvrir les curiosités liées aux canaux livronnais.

Ce patrimoine historique et naturel est étroitement lié à l'existence des canaux. Au travers d’anecdotes, il nous raconte les métiers d'antan oubliés, témoins de la créativité de nos ancêtres…

A travers la ville, cet univers aquatique recèle des trésors. Petits et grands pourront flâner paisiblement au long de ce patrimoine insoupçonné.

Brochure disponible gratuitement à l’Office de Tourisme.

Visite-Canaux-recto.jpg
Visite-Canaux-verso.jpg

Sur les pas des Huguenots

Après La Viarhôna, La Vélodrôme en cours de prolongement par Allex et Eurre, puis Crest et Saillans, l’agrandissement du Lac des Petits-Robins à venir prochainement grâce à une convention avec le groupe Del Monico-Dorel, le site de Prentegarde et de la Confluence, le village perché du Haut-Livron un nouvel atout d’envergure  va s’ajouter à ces infrastructures l’Itinéraire Culturel de randonnée européen:  « Sur les pas des Huguenots » avec un départ qui sera possible de Livron, un travail collaboratif mis en place notamment avec la Communauté de Communes du Val de Drôme.

Plusieurs aménagements touristiques donnent à la ville un nouveau visage : la Viarhôna qui atteindra ensuite la Méditerranée, La Vélodrome qui suit son cours de Livron à Allex, puis son prolongement d'Eurre, jusqu'au reste de la vallée de la Drôme.

Tout cela vient se rajouter aux richesses existantes tels le village perché du Haut-Livron, le site naturel de Prentegarde et de la Confluence.

Deux nouvelles infrastructures vont venir compléter ces richesses : l'extension du lac des Petits-Robins et l'Itinéraire européen culturel et cultuel de randonnée « Sur les Pas des Huguenots », un travail collaboratif rapproché avec la Communauté de Communes du Val de Drôme.

Livron renforce ainsi son attractivité.

Logo-huguenots.jpg

« Sur les pas des Huguenots » est un Itinéraire Culturel Européen de grande randonnée qui suit au plus prêt le tracé historique de l’exil des Huguenots vers la Suisse et l’Allemagne après la révocation de l’édit de Nantes (1685). A Genève, le cheminement d’exil des Vaudois du Piémont rejoint le chemin des Huguenots.

Le tracé « Sur les pas des Huguenots depuis le Dauphiné» part du Poët-Laval dans la Drôme pour atteindre Genève puis Francfort-sur-le-Main et se termine à Bad Karlshafen au nord de la Hesse en Allemagne. Il est long de 1800 km dont 374 km en France.

Ce cheminement renvoie à cette réalité que la fuite, l’exil, l’intolérance et l’intégration restent aussi aujourd’hui encore des questionnements dominants sociétaux et politiques.

La mise en lumière de l’histoire internationale, nationale et locale peut apporter un éclairage différent au passé proche et au présent ; ce parallèle peut permettre des regards nouveaux sur l’actualité, notre rapport à l’autre et participer à une prise de conscience positive de notre citoyenneté européenne et mondiale.

L’Itinéraire Culturel Européen « Sur les pas des Huguenots » a été homologué par le Conseil de l’Europe dès 2013 et a obtenu le label GR® par le Fédération Française de Randonnée en 2015. www.surlespasdeshuguenots.eu

Dès 2014, la CCVD, l’Association Drailles et Chemins Camisards en Cévennes et l’Association nationale « Sur les pas des Huguenots » ont lancé une étude concernant un itinéraire associé provenant des Cévennes. Ce tronçon, long de 330 km est maintenant identifié et historiquement étayé. Il relie Mialet dans le Gard à Die dans la Drôme. Plusieurs historiens dont Jean-Noël Couriol, ont apporté leur expertise lors de cette étude.

Livron-Die-echelle-90000-N1.jpg

Ce nouvel itinéraire culturel de randonnée sera prochainement ouvert au public et sera présenté aux instances d’homologation des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe au printemps 2016. L’itinéraire passe par Saint-Jean-du-Gard, Barre des Cévennes, le Pont de Montvert, Génolhac, les Vans, Vallon Pont d’Arc, Villeneuve de Berg, Alba la Romaine et Aubignas. La traversée du Rhône s’effectue au Pouzin. A cet endroit, le franchissement du fleuve n’était pas un obstacle majeur pour les exilés, le Rhône étant souvent gelé en hiver (exemple dans les Mémoires de Michel Forest) et guéable par les lônes et broteaux au moment des basses eaux estivales.

Ensuite la partie méridionale de la plaine de Valence-Romans offrait un paysage d’archipels fait de collines boisées entre lesquelles se faufilaient les chemins (cf. le conte du violonaire et du loup).

Depuis Livron, important fief protestant au XVIème-XVIIème, en passant au Nord d’Allex et Eurre, il était possible de rejoindre Vaunaveys La Rochette, non loin de la Baume-Cornillane, centre protestant important où l’on croise le Chemin des Vaudois venus du nord (Jean Lovie, Etudes Drômoises, décembre 2003 - Jean-Noël Couriol, Revue Drômoise mars 2013).

Depuis Vaunaveys La Rochette et La Baume Cornillane des sentiers escaladent La Raye et rejoignent Beaufort, village entièrement Huguenot, en passant à proximité du site de culte au Désert de Clos-Rond (Jean-Noël Couriol, Les protestants, Histoire et Patrimoine Drômois).

La dernière partie de ce chemin d’exil depuis les Cévennes vers Die, passe alors par Véronne et Sainte-Croix en Diois.

Livron-Die-echelle-90000-N2.jpg

La Viarhôna

viarhona_carte-sec03.jpg

Parcourez cette voie des civilisations de plus de 2000 ans d'histoire, entre la Méditerranée et l’Europe.

Paysages, villes et villages, vignobles et gastronomie défileront au rythme des territoires traversés.

Longue de 700km, cette véloroute voie verte permet de rallier le lac Léman à la Méditerranée en suivant au plus près le cours du Rhône à travers 3 régions et 12 départements.

Réservé aux modes de déplacements doux non motorisés, cet itinéraire offre aux usagers une véritable opportunité de découvrir un patrimoine historique et naturel d'une grande richesse.

© Livron-sur-Drôme Réalisation 6tematik